jeudi, 05 novembre 2020 13:49

Journée de lutte contre le harcèlement scolaire

Aujourd'hui est la journée de lutte contre le harcèlement scolaire.

La réunion que j'organisais le jeudi 26 novembre à Rochefort "Stop au cyber-harcèlement" est reportée à l'année prochaine, en raison du contexte sanitaire.
 
Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. En cette période critique que nous vivons et le confinement, les jeunes sont encore plus sur les écrans et les réseaux sociaux. D'après les chiffres, le cyber-harcèlement serait en hausse. Le site E-Enfance affirme que pendant le premier confinement du mois de mars, la plateforme d'écoute de l'association a enregistré une augmentation de 30% des signalements. Il faut donc se méfier de cette période durant laquelle les jeunes utilisent plus leurs téléphones.
 
Pour autant, je reste mobilisée face à ce fléau. La lutte et la prévention c'est tous les jours.
 
En ce qui concerne le harcèlement scolaire, les chiffres que le Ministère de l'Education Nationale met à disposition sont éloquents :
  • 10% des élèves sont harcelés soit environ 1 200 000 jeunes étudiants.
  • 85% des harcèlements sont effectués par des groupes.
  • 4,9% des élèves subissent un harcèlement physique et/ou moral sévère soit 12 326 dans une école élémentaire
  • 29% des collégiens seraient victimes de moquerie de part leur conduite trop exemplaire (sondage effectué sur 18 000 élèves).

La prévention et l'information, c'est chaque jour. 

À tous les élèves victimes ou témoins de harcèlement, appelez le 3020