Aujourd'hui est la journée de lutte contre le harcèlement scolaire.

La réunion que j'organisais le jeudi 26 novembre à Rochefort "Stop au cyber-harcèlement" est reportée à l'année prochaine, en raison du contexte sanitaire.
 
Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. En cette période critique que nous vivons et le confinement, les jeunes sont encore plus sur les écrans et les réseaux sociaux. D'après les chiffres, le cyber-harcèlement serait en hausse. Le site E-Enfance affirme que pendant le premier confinement du mois de mars, la plateforme d'écoute de l'association a enregistré une augmentation de 30% des signalements. Il faut donc se méfier de cette période durant laquelle les jeunes utilisent plus leurs téléphones.
 
Pour autant, je reste mobilisée face à ce fléau. La lutte et la prévention c'est tous les jours.
 
En ce qui concerne le harcèlement scolaire, les chiffres que le Ministère de l'Education Nationale met à disposition sont éloquents :
  • 10% des élèves sont harcelés soit environ 1 200 000 jeunes étudiants.
  • 85% des harcèlements sont effectués par des groupes.
  • 4,9% des élèves subissent un harcèlement physique et/ou moral sévère soit 12 326 dans une école élémentaire
  • 29% des collégiens seraient victimes de moquerie de part leur conduite trop exemplaire (sondage effectué sur 18 000 élèves).

La prévention et l'information, c'est chaque jour. 

À tous les élèves victimes ou témoins de harcèlement, appelez le 3020

Le phénomène du harcèlement n'est pas nouveau mais connait une grande ampleur ces dernières années. En devenant "cyber", il devient plus difficile à cerner, à stopper.

Dans le prolongement de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire du 7 novembre et de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, j'organise une action à destination du grand public : familles, jeunes, parents, associations et établissements scolaires...

L’objectif de cet événement est de proposer un espace d’informations et de discussions sur le cyberharcèlement, ses formes, les moyens de lutte et de prévention.

Prochainement le programme en ligne

Les "phrases qui banalisent, qui minimisent, qui excusent les violences faites aux femmes ne sont plus admissibles !"

>>> Lire la vidéo

mercredi, 29 novembre 2017 08:46

La violence au sein du couple en milieu rural

Mercredi 29 novembre 2017 : Colloque La violence au sein du couple en milieu rural

Nous avons assisté à un colloque à Préguillac sur le thème de la violence au sein du couple en milieu rural, organisé par Aurélie Bourgoignon, déléguée départementale aux Droits des Femmes.

Intervention de Monsieur le Préfet Fabrice Rigoulet-Roze, qui a présenté les mesures de lutte au travers de 3 chantiers essentiels : la bataille culturelle, l'accompagnement des victimes et le renforcement de l'arsenal répressif.

Intervention de Suzanne Turpin, Présidente de l'association Tremplin17, et de Florence Rollet, du MIPROF (Mission Interministérielle de Protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains), qui explique les mécanismes de la violence, l'impact sur les victimes, et les outils mis à dispositions pour sensibiliser et orienter.

www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Télécharger le dossier de presse :

 

lundi, 02 octobre 2017 00:00

Plan de lutte contre les violences

Le 5ème plan de mobilisation et de lutte contre les violences (2017-2019) traduit l’engagement sans relâche de l’État pour permettre aux femmes victimes de violences, d’accéder à leur droit d’être protégées et accompagnées, pour sortir des violences et se reconstruire.

Le plan fixe 3 objectifs :

  1. Sécuriser et renforcer les dispositifs qui ont fait leurs preuves pour améliorer le parcours des femmes victimes de violences et assurer l’accès à leurs droits

  2. Renforcer l’action publique là où les besoins sont les plus importants

  3. Déraciner les violences par la lutte contre le sexisme, qui banalise la culture des violences et du viol

>>> télécharger le plan de mobilisation

lundi, 02 octobre 2017 08:31

Egalité Femmes Hommes : Consultation

Du 30 octobre 2017 au 22 décembre 2017, faites-nous part de votre vécu et de votre ressenti en participant à ce questionnaire sur l’égalité femmes-hommes !

Toutes les réponses seront transmises au Secrétariat d’Etat en charge de l’égalité femmes hommes d’ici fin janvier 2018. Cette consultation auprès des citoyens et citoyennes contribuera, ensuite, à définir les actions du gouvernement en terme d’égalité femmes-hommes pour la période 2018-2022.


>>> les résultats de la consultation