vendredi, 10 janvier 2020 17:56

Lettre ouverte à tous les citoyens en ce début d'année 2020

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi d'abord de vous adresser mes vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de prospérité pour la nouvelle année.

2019 a été riche sur le plan législatif et aura vu de nombreux engagements de campagne du Président de la République mis en œuvre. Il reste beaucoup à faire mais des résultats positifs sont bien là. Dans un contexte international marqué par les tensions, diplomatiques, sécuritaires, environnementales et économiques, la France se porte beaucoup mieux.

Le chômage recule et le pays recrée de l'emploi industriel. Le pouvoir d'achat augmente. Les personnes en situation de handicap et leurs accompagnants sont davantage soutenus. Le travail et la volonté d'entreprendre sont encouragés. Les territoires ruraux sont écoutés et les élus locaux entendus. Les réformes entreprises depuis l'été 2017 ne visent pas autre chose que l'amélioration durable des conditions de vie des Français. La réforme des retraites procède de la même intention. Il peut parfois y avoir des doutes sur les modalités et le tempo de telle ou telle réforme, c'est naturel en démocratie ; des erreurs peuvent être faites, il faut alors savoir entendre et apporter les corrections nécessaires ; mais je n'ai pas de doute quant aux finalités de l'action menée par le Président de la République et notre majorité.

Au-delà des destins personnels et collectifs, au-delà d'une certaine idée de la France et de sa place dans le concert des nations, la réussite des réformes engagées — et à venir — est la condition de notre capacité d'entraînement sur la scène internationale. Car ne nous y trompons pas, la vie de nos enfants et de nos petits enfants sera conditionnée par la capacité de l'Europe à assurer l'indépendance et la sécurité collective de ses États membres.

La condition de notre réussite sera également celle de notre adaptation au changement climatique. Au  moment où se réunissent des citoyens dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat, nous assistons à une vraie volonté des français  de voir une évolution climatique vers la neutralité carbone. C’est un véritable défi qui nous impose de transformer profondément notre société vers des logements mieux isolés, des transports propres et partagés, une alimentation moins carnée et de proximité… les enjeux sont de taille et il nous faut les régler très rapidement car les scientifiques nous alertent que la fenêtre d’opportunité ne va pas tarder à se fermer.

Sans faire du catastrophisme, il faut que les élus démontrent leur capacité à agir à tous les niveaux.

Je me suis assignée ce cap autour de deux sujets, celui de l’eau et de la biodiversité. Et vous pourrez découvrir sur mon site les actions et les missions qui m’ont été confiées que ce soit sur l’usage de l’eau en période de pénurie d’au  ou bien sur les solutions préconisées comme celles des Solutions Fondées sur la Nature dans le cadre de mon rapport Terres d’Eau Terres d’Avenir.

Notre circonscription de Rochefort-Aunis entre dans cette trajectoire de réduction des gaz à effet de serre et de résilience. L’effort de nos élus, au-delà des sensibilités politiques, démontrent l’action concrète en termes d’atténuation et d’adaptation au changement climatique.

Pour 2020 j’attacherai une importance particulière au projet « Territoires Zéro carbone à horizon 2040 » lancé sur La Rochelle et les communes environnantes dont Rochefort et l’Aunis bénéficieront.

Je vous remercie de votre confiance et

Toute mon équipe, Damien, Thierry et Nelly se joignent à moi pour vous souhaiter de nouveau une très belle année 2020.