mardi, 08 janvier 2019 13:38

⁂ Meilleurs voeux pour 2O19 ⁂

Mesdames, Messieurs les élus, Messieurs les représentants de l’Etat, Chers concitoyens,

 Je vous présente ainsi à qu’à celles et ceux qui vous sont chers, mes vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année 2019.

En quelques mots, je tiens à vous partager mon vœu le plus cher : celui de la concorde.

L’année 2018 ne nous a pas épargnés en émotions intenses de toutes natures. Si nous avons connu de grands moments de cohésion et d’importantes avancées dans nombre de nos réformes, la France a également connu de grands déchirements.

Plus que jamais, nous devons bâtir un avenir meilleur reposant sur notre capacité à inventer de nouvelles manières de construire notre vie ensemble pour que chacun puisse vivre dignement.

Pour y parvenir, nous devrons, partout sur nos territoires, créer les meilleures conditions de rétablissement du dialogue, de la bienveillance, de la confiance et de la paix pour permettre de co-construire nos projets locaux et nationaux.

Mon souhait le plus cher est celui du développement et de l’émergence de valeurs humaines individuelles et collectives attachées à la démocratie, dont nous avons tant besoin.

Car notre pays traverse une crise inédite. Au-delà des mesures d’urgence que nous avons prises en décembre, vous avez exprimé le besoin d’être écoutés et d’être plus directement associés à l’élaboration des politiques publiques. C’est le sens du grand débat national annoncé par le Président de la République.

Cette démarche inédite devra permettre d’avoir une large concertation autour de 4 thèmes principaux qui concernent directement notre vie quotidienne :

  • la transition écologique
  • la fiscalité
  • la démocratie et la citoyenneté
  • l’organisation de l’Etat et de ses services publics

Je vous encourage à saisir cette opportunité et à vous exprimer sur ces sujets, participant ainsi à un moment démocratique, sans précédent pour notre pays. En tant que parlementaire, je serai bien sûr, partie prenante de ces rencontres mêmes si celles-ci resteront transpartisanes.

En effet le Grand Débat sera supervisé par la Commission Nationale du Débat Public et un collège indépendant sera chargé de s’assurer du bon déroulement.

Je vous invite à ces moments d’échanges et à participer sur tout le territoire à des débats publics locaux qui vous seront accessibles, soit via des groupes de travail participatifs, soit via des ateliers du futur, ou bien des groupes de réflexions via les réseaux sociaux.

Je reste avec mon équipe pleinement à votre écoute.

Si la loi peut permettre de tendre vers plus de liberté, plus d’égalité, la Fraternité ne se décrète pas. Elle demande de la part de tous une qualité d’écoute, une attitude de tolérance et de respect.

Alors en 2019 créons ensemble les conditions pour que s’exprime cette Fraternité.

Je vous souhaite une belle année 2019.

Bien sincèrement,

Bien écologiquement vôtre.