lundi, 08 octobre 2018 07:15

Edito #4 : Une femme meurt tous les trois jours, victime de violences conjugales

Chers Toutes et Tous,

Vous connaissez ma sensibilité et mon engagement pour aider toutes les femmes victimes de violence et en situation de désespoir. C’est pourquoi j’ai choisi de vous en parler cette semaine, car l’actualité s’y prête. En effet, samedi 6 octobre 2018 Muriel Robin a mobilisé plus de 2000 femmes lors d’une manifestation à Paris afin de demander plus d’aide aux femmes victimes de violence sexuelles et une justice plus sévère envers les agresseurs. 

Car une femme meurt tous les trois jours, victime de violences conjugales.

Et n’oublions pas qu’en France, 40% des femmes ont subi une injustice en raison du sexe. Que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle, dans les transports ou dans le milieu scolaire, chacun peut agir à son niveau. Face à une violence sexiste et sexuelle, différentes stratégies sont possibles, selon la gravité de la situation et le lieu où l’on se trouve.

C’est aussi le travail que nous avons mené avec le Gouvernement cette année et la priorité a été donnée à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Pour répondre à cet enjeu, une campagne a été lancée mobilisant l’ensemble de la société française et appelant au changement des comportements avec comme mot d’ordre « réagir peut tout changer ».

Dans chacun des cas, il est important de signaler l’individu et le fait de violence sexiste et sexuelle. Forces de l’ordre et citoyens doivent lutter ensemble contre les violences sexistes et sexuelles. En cas de danger grave et immédiat pour la victime, appelez le 17 ou le 112 (depuis un portable).

Le site de référence pour les victimes et les professionnels www.stop-violences-femmes.gouv.fr a ainsi été enrichi d’une rubrique « Je suis témoin » pour aiguiller toute personne dans la réaction à adopter face à des situations de violences sexistes et sexuelles.

 

Aussi, l’action Gouvernement en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes est inédite :

➡️ Augmentation historique des budgets (+60000 euros pour le Collectif Féministe Contre Le Viol, +120000 euros pour le financement du numéro d’écoute des femmes victimes de violence 3919 avec le recrutement inédit de 3 écoutantes supplémentaires financé par l’Etat pour atteindre les 100% des appels répondus)

➡️ En tout ce sont plus de 3 millions d’euros supplémentaires pour les associations nationales et locales dédiées à la lutte contre les violences en 2018

➡️ Lancement d’une campagne de communication pour alerter les témoins : réagir peut tout changer !

➡️ Contrats locaux contre les violences autour de chaque préfet avec : les urgentistes, les forces de l’ordre, les élus locaux, les associations partenaires, le Centre d'Information des droites des femmes et la Fédération nationale solidarité femmes dans les départements.

➡️ Grand plan de formation des forces de l’ordre et des professionnels de justice avec la MISSION INTERMINISTÉRIELLE POUR LA PROTECTION DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES ET LA LUTTE CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS (MIPROF) en lien avec la Garde des Sceaux

➡️ Loi visant à renforcer les condamnations des violences sexistes et sexuelles votée à l’unanimité cet été : allongement à 30 ans du délai de prescription pour les crimes sexuels sur mineurs, renfort des condamnations, création de stages contre les violences sexistes, verbalisation du harcèlement de rue, condamnation des violences commises devant des enfants.

➡️ Géolocalisation des hébergements d’urgences pour les professionnels.

 

Pour ce qui est de la comparaison avec l’Espagne (souvent évoqué contre nous) : Les partis espagnols ont annoncé un accord d’1 milliard d’euros sur 5 ans pour lutter contre les violences mais cela n’a jamais été effectivement voté. Aujourd’hui, rien n’est mis en place alors qu’en France nous dépensons plus de 420 millions par an en faveur de l’égalité femmes-hommes.

Le rôle de l’entourage est aussi très important, n’hésitez pas à aider votre voisine, votre amie, un parent.

ENSEMBLE RÉVEILLONS LES CONSCIENCES...REAGIR PEUT TOUT CHANGER

>>> en savoir plus