mercredi, 26 août 2020 17:01

Les sujets de cette rentrée

Madame, Monsieur,

Cette semaine, vous êtes nombreux à préparer la rentrée. Une rentrée spéciale qui impose à partir du mardi 1er septembre le port du masque obligatoire dans les entreprises, les collèges et les lycées.

Face à cette nouvelle difficulté, je me réjouis que près de 3 millions de familles bénéficient de la majoration exceptionnelle de 100 euros de la prime de rentrée scolaire décidée par le Gouvernement pour aider les familles à faire face aux dépenses de la rentrée scolaire. Cette majoration permettra notamment au familles de doter leurs enfants en masques de protection, mesure obligatoire à partir de 11 ans dans les établissements scolaires.

Je me dois de vous rappeler les dernières recommandations du Ministère de la Santé :
  • Soyez très vigilants et prudents lors des évènements festifs et des rassemblements familiaux ou amicaux.
  • Faites vous tester rapidement, en présence de symptômes même légers (et notamment fièvre, toux sèche ou fatigue...) ou si vous avez été dans une situation à risque (lieux de convivialité, lieux festifs où les gestes barrières ne pouvant pas être respectés).
  • Isolez vous dès le moindre symptôme, en cas de test positif ou si les autorités vous a on appelé après un contact à risque, pour empêcher toute propagation du virus.
  • Prévenez sans délai toutes les personnes que vous aurez fréquentées, en cas de test positif.
  • Activez l’application “STOP COVID” notamment en cas de participation à un rassemblement.
Je vous invite à continuer à respecter les gestes barrières en toutes occasions.

Deuxième sujet d’importance, est celui du plan de relance de 100 milliards d’euros qui sera annoncé par le Gouvernement dans quelques jours. Sachez que j’appuierai sans réserve un plan de relance pour sauver l’emploi, mais il doit à mon sens déployer une vraie vision de la société, un modèle solidaire, avec pour boussoles la relance de la transition écologique et l’investissement pour le progrès social de nos territoires.

 Dans cette attente, je vous rappelle les principales annonces à retenir du mois d’août :

  • Un dispositif de plans de règlement des dettes fiscales a été mis en place pour permettre aux entreprises d’étaler, sur une durée pouvant atteindre 3 ans, le paiement des impôts dûs pendant la période de crise sanitaire.
  • Le déploiement d’un dispositif de soutien exceptionnel doté de 300 millions d’euros en faveur des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) et des entreprises adaptées (EA) pour faire face à l’impact de la crise sanitaire et poursuivre le développement de l’insertion par l’activité économique.
  • Le plan tourisme a été élargi le 10 août dernier à de nouveaux bénéficiaires. Parmi les nouveaux bénéficiaires figurent notamment les boutiques de galerie marchandes, les traducteurs-interprètes et les métiers d’art.
  • Le Fonds de solidarité pour les entreprises et les indépendants (1,7 millions de bénéficiaires à ce jour pour un montant global de 5,7 milliards d’euros) a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2020 pour les secteurs les plus touchés par la crise. Le formulaire pour le percevoir au titre du mois de juillet est en ligne depuis le 18 août sur le site impots.gouv.fr
  • Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance a lancé un appel à projets doté de 100 millions d’euros pour favoriser l’autonomie et la résilience de l’industrie française. Les dossiers pourront être déposés à partir du 31 août.

Concernant la rentrée parlementaire, je vous confirme que par décret en date du 24 août, le Parlement est convoqué en session extraordinaire à compter du mardi 15 septembre 2020 pour l’examen des projets de loi relatifs au Conseil Économique, Social et Environnemental ; à la Programmation de la recherche pour les années 2021-2030 ; et à l’Accélération et la simplification de l’action publique. Ces textes seront examinés avec attention et je les amenderai si besoin.

Je me réjouis que la proposition de loi relative au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation “Territoire zéro chômeur de longue durée” figure à l’ordre du jour de cette session car je soutiens cette démarche.

Par ailleurs je vous annonce que le groupe EDS présentera en séance, dans sa journée parlementaire, le 8 octobre prochain, un certain nombre de propositions de loi dont celle relative à de premières mesures d'interdiction de certaines pratiques génératrices de souffrances chez les animaux et d'amélioration des conditions de vie des ces derniers, dont le sujet fait l’objet de nombreuses critiques dans les médias. Je pense que nous devons évoluer sur le sujet du bien être animal et quelque soit la motivation, qu’elle provienne de l’éthique, de l’humanisme, de l’écologie, l’ensemble de la société exprime désormais, le souhait de mieux protéger les animaux que l’être humain côtoie dans les domaines du loisir, de l’élevage ou de la chasse.  Ouvrons le débat sans haine et sans tabou.

Enfin, durant cet été, j’ai  été interpellée par de nombreux journalistes sur la question de la sécheresse dans de nombreux départements car les épisodes de canicules et de sécheresses se multiplient en France. En 2019, 85 départements ont été concernés par une sécheresse durable, et aujourd’hui 67 départements ont mis en place des mesures de restriction d’eau, pour faire face à une réduction des stocks naturels de la ressource. Le rapport d’information que j’ai présenté en tant que rapporteure avec Loïc Prudhomme Président la mission, sur les "Conflits d’usage de l’eau en période de pénurie" a préconisé un certain nombre de recommandations novatrices pour adapter la gestion de l’eau au nouveau climat de nos territoires et surtout aux usages. Vous retrouverez le rapport en cliquant ici.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne rentrée.

Frédérique Tuffnell