mardi, 20 juillet 2021 13:26

Dégradation brutale de la situation sanitaire en Charente-Maritime : les Mesures prises par le Préfet

Source : site de la prefecture de Charente-Maritime Source : site de la prefecture de Charente-Maritime

Une évolution rapide et inquiétante de la situation sanitaire liée à la COVID-19 est constatée en Charente-Maritime depuis quelques jours : le taux d’incidence y est le 19 juillet de 145,4/100 000 contre 79,7/100 000 pour la région Nouvelle-Aquitaine et 63/100 000 pour la France. C’est actuellement le taux le plus élevé de la Nouvelle-Aquitaine.

Le taux d’incidence est particulièrement élevé dans les tranches d’âge de 10 à 19 ans où il atteint 395/100 000 et de 20 à 29 ans avec un taux de 545/100 000. 

Cette situation a d’ores et déjà un impact sur l’activité économique avec des fermetures d’établissements qui se multiplient, suite à des cas positifs ou cas contact parmi le personnel.

La dégradation de la situation s’explique essentiellement par le brassage des populations en pleine saison estivale, par le relâchement du respect des gestes barrières et par la propagation très rapide du variant Delta.

Face à cette situation, Nicolas BASSELIER, Préfet de la Charente-Maritime, a signé deux nouveaux arrêtés qui entreront en application dès le mardi 20 juillet, portant sur :

- L’obligation du port du masque : le port du masque de protection est obligatoire jusqu’au 31 août 2021 inclus, pour toute personne de onze ans et plus accédant ou se trouvant dans les espaces ci-après mentionnés :

  • sur l’ensemble du territoire des 45 communes du département qui suivent :

    Ars-en-Ré
    Bourgneuf
    Châtelaillon-Plage
    Clavette
    Dolus-d’Oléron
    Esnandes
    Fouras
    La-Brée-les-Bains
    La Couarde-sur-Mer
    La Flotte
    La Jarne
    La Jarrie
    La Rochelle
    Le Bois-Plage-en-Ré
    Le Château-d'Oléron
    Le Grand-Village-Plage
    Les Mathes
    Les Portes-en-Ré
    Loix
    Marennes-Hiers-Brouage
    Nieul-sur-Mer
    Pont-l’Abbé-d’Arnoult
    Port-des-Barques
    Puilboreau
    Rivedoux-Plage
    Rochefort
    Royan
    Saint-Christophe
    Saint-Clément-des-Baleines
    Saint-Denis-d'Oléron
    Saint-Georges de Didonne
    Saint-Georges-d'Oléron
    Saint-Jean-d'Angély
    Saint-Martin-de-Ré
    Saint-Pierre-d’Oléron
    Saint-Rogatien
    Saint-Savinien
    Saint-Trojan-les-Bains
    Sainte-Marie-de-Ré
    Saintes
    Salles-sur-Mer
    Thairé
    Vaux-sur-Mer
    Vérines
    Yves 

  • pour les autres communes :

- sur les marchés alimentaires et non-alimentaires, les brocantes et vide-greniers, les foires et fêtes foraines, les ventes au déballage ;
- lors de tout rassemblement public générant un regroupement important de population : manifestations sur la voie publique déclarées, festival, spectacle de rue, feux d'artifice, concerts en plein-air, événements sportifs de plein-air, évènements publics (inaugurations, cérémonies...) ;
- dans les files d'attente ;
- aux abords des gares, aéroport, ports, abris bus (rayon de 50 m) ;
- dans les transports publics ;
- aux abords des hôpitaux, des établissements médico-sociaux et des centres de vaccination (rayon de 50 m) ;
- aux abords des centres commerciaux aux heures de forte affluence (rayon de 50 m) ;
- aux abords des lieux de culte au moment des offices (rayon de 50 m) ;
- aux abords des accueils collectifs de mineurs (rayon de 50 m) ;
- dans les périmètres complémentaires définis dans les annexes de l’arrêté, pour les communes d’Angoulins, Breuil-Magné, Croix-Chapeau, Dompierre-sur-Mer, Echillais, Ile-d’Aix, La Tremblade, Le Gua, Meschers-Sur-Gironde, Saint-Augustin, Saujon, Talmont-sur-Gironde.


- Linterdiction de consommation d’alcool sur la voie publique :

A compter du mardi 20 juillet et jusqu’au mardi 31 août 2021 inclus, la consommation d’alcool sur la voie publique, hors terrasses extérieures autorisées, est interdite.

Les arrêtés sont consultables sur le site internet des services de l’État : https://www.charente-maritime.gouv.fr/

Le préfet en appelle plus que jamais à la responsabilité de tous pour que les gestes barrières continuent d’être respectés afin de freiner la circulation du virus.