jeudi, 02 avril 2020 07:50

Virus Covid-19 : Récapitulatif des mesures pour aider, protéger et soutenir les entreprises, les salariés, les indépendants, les chômeurs

Le Gouvernement est pleinement mobilisé depuis le début de la crise pour aider et soutenir les entreprises, les salariées, les indépendants, les chômeurs... Voici un récapitulatif des mesures


Vous êtes chef d’une entreprise de 10 salariés ou moins et vous êtes concerné par la fermeture par arrêté de votre entreprise. L’État vous protège :


Vous êtes micro-entrepreneur ou indépendant (artisan, commerçante, plombier, architecte...) et vous n’avez plus d’activité durant le confinement. L’État vous protège :


Vous exercez une profession libérale (avocate, comptable, traducteur, psychologue...) et vous n’avez plus d’activité durant le confinement. L’État vous protège :


Vous dirigez une PME et votre entreprise rencontre une baisse d’activité durant le confinement. L’État vous protège :


Vous êtes chef d’entreprise et vous ne pouvez pas mettre en place les mesures de protection nécessaires à la santé de vos salariés. L’État vous protège :


Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez utiliser la période de chômage partiel pour former vos salariés. L’État vous soutient :


Vous êtes contraint de rester à domicile suite à la fermeture de l’établissement accueillant votre enfant, sans possibilité de télétravail. L’État vous protège :


Vous êtes demandeur d’emploi et vos droits au chômage s’arrêtent en mars. L’État vous protège :


Vous êtes saisonnier et la station où vous travaillez a été fermée le 15 mars alors que votre contrat allait jusqu’au 15 avril. L’État vous protège :


Vous êtes intermittent du spectacle et vous n’avez pas pu faire vos 507 heures de travail. L’État vous protège :


Vous êtes agriculteur et vous êtes concerné par une baisse d’activité à cause de l’épidémie du COVID-19. L’État vous protège :


Vous êtes soignant et êtes fortement mobilisé durant cette épidémie du COVID-19. L’État vous soutient :


Vous travaillez dans un service à la personne et vous ne pouvez plus exercer votre activité durant le confinement. L’État vous protège :