lundi, 03 février 2020 11:13

Entretien avec le Comité Régional de la Conchyliculture et des ostréiculteurs de la circonscription

De gauche à droite : Maurice Rousseau, Laurence Gaté et Laurent Champeau De gauche à droite : Maurice Rousseau, Laurence Gaté et Laurent Champeau Crédit : Frédérique Tuffnell

J'ai rencontré ce matin le CRC Comité Régional de la Conchyliculture, représenté par Laurent Champeau son Directeur, Laurence Gaté Présidente de la Coopérative Conchylicole des Boucholeurs et Maurice Rousseau Vice-Président du Syndicat des Boucholeurs.

La réunion a été l'occasion de rappeler les mesures qui ont été prises par le Gouvernement en décembre dernier (voir en pièce jointe le communiqué de presse du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation) concernant la suspicion de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) liées à la consommation d'huitres.

En Charente-Maritime, deux zones ont été concernées : Chaillevette et La Tremblade, situées sur la Seudre.

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation avait pris des décisions concernant l'encadrement sanitaire à même de garantir la qualité des productions ostréicoles mises sur le marché.

Aujourd'hui, les professionnels de la filière sur le secteur des Boucholeurs, qui ne sont pas touchés à ce jour par la contamination, m'ont fait part de la baisse des ventes liée à l'inquiétude des consommateurs.

Je vais adresser un courrier au Ministère pour l’informer de la baisse des ventes en Charente-Maritime. Dans l'attente d'une communication officielle du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, il faut redonner confiance aux ostréiculteurs et inviter les consommateurs à déguster ces huitres, véritable patrimoine gastronomique de la Charente-Maritime.