jeudi, 07 mars 2019 13:44

Grande consultation sur la Transition écologique : donnez votre avis !

La consultation sur la transition énergétique est ouverte ! Parce que réussir la transition écologique est l'affaire de tous, l'Assemblée Nationale vous consulte jusqu'au 17 avril sur sa plateforme numérique. Découvrez les 7 grands axes de réflexion :


1 - Pour une mobilité durable :

Quels sont selon vous les freins à l'émergence de mobilités durables ?

Le secteur des transports pose de sérieux défis de santé publique et pèse sur les objectifs de la France en matière de réduction des rejets de CO2 et de polluants atmosphériques. L’enjeu est de rendre nos moyens de transport individuels, collectifs et de marchandises plus durables, c’est-à-dire moins consommateurs d’énergie et moins polluants. Quelles solutions envisager ?


2 - Réaliser des économies d'énergies :

Quels sont les freins aux économies d'énergies ?

Les économies d’énergie sont l’un des axes prioritaires de la transition énergétique. L’ensemble des secteurs d’activité sont concernés (agriculture, industrie, logement, bâtiments publics ou tertiaires et transport). Les économies d'énergie peuvent avoir des retombées positives pour le pouvoir d'achat et l'activité économique. Quelles solutions envisager ?


3 - Les grands groupes industriels :

Quel rôle pour les filières énergétiques et industrielles dans la transition énergétique ?

Aujourd’hui, l’industrie représente 20% de la consommation énergétique finale en France. L’enjeu est donc de diminuer la part des énergies fossiles consommées et d’identifier les sources d’innovation et d’efficacité énergétique. Ceci concerne particulièrement les producteurs d’énergie. Leur rôle, notamment celui d’Engie et EDF, opérateurs principaux, dits « historiques », de la fourniture d’énergie, est majeur pour la réussite de la transition énergétique.


4 - Développer les énergies renouvelables :

Quels sont les freins au développement des énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables sont les énergies dérivées de processus naturels. Il existe plusieurs formes d’énergies renouvelables, notamment l’énergie générée par le soleil (photovoltaïque ou thermique), le vent (éolienne), l’eau des rivières et des océans (hydraulique, marémotrice…), la biomasse, qu’elle soit solide (bois et déchets d’origine biologique), liquide (biocarburants) ou gazeuse (biogaz) ainsi que la chaleur de la terre (géothermie). Quelles solutions envisager ?


5 - Changer les pratiques : l'affaire de tous

Quels sont les freins relatifs au changement des pratiques ?

La transition énergétique ne pourra pas résulter des seules innovations technologiques, elle doit aussi s’appuyer sur l’évolution des pratiques de la société dans son ensemble. Ceci implique de repenser nos modes de vie et de consommation et nécessite des changements culturels qui sont longs et complexes. Une difficulté est aussi d’identifier quel sera le modèle à atteindre à terme : changer mais pour quoi ? Quelles solutions pourrait-on envisager ?


6 - Economie, fiscalité, quels leviers ?

Quelles mesures économiques et fiscales pour favoriser la transition énergétique ?

La fiscalité permet d’orienter les comportements collectifs et d’inciter à la sobriété énergétique. La fiscalité environnementale est un outil important de la transition énergétique, afin de réduire les consommations d’énergie. Elle recouvre de forts enjeux d’équité sociale. La taxation d’un bien de première nécessité, comme l’électricité, ou d’un bien indispensable à la vie quotidienne de beaucoup de concitoyens, comme le carburant, a des répercussions fortes sur le budget des ménages. La transition énergétique doit donc allier justice sociale et protection environnementale.


7 - Quelle vision ? Quelle organisation ?

Quelle vision et quelle organisation pour une transition énergétique réussie ?

La transition énergétique est un défi de société requérant une approche globale, tant au niveau national que dans les territoires, ainsi qu'une représentation claire du paysage énergétique dans 20, 30 ou 50 ans. Au niveau national, la France s’est fixé des objectifs au travers de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (2015) et de la programmation pluriannuelle de l’énergie de 2016. La nouvelle programmation pluriannuelle de l’énergie a été présentée en novembre 2018.


Cliquez pour participer à la consultation en ligne

Lu 25 fois