jeudi, 07 mars 2019 13:19

J'ai signé le manifeste pour que le spectacle de la corrida ne soit plus autorisé aux moins de seize ans

Le moment est venu de prendre en compte l'impact de ce spectacle sur les enfants et les adolescents. Plusieurs propositions de loi ont été déposées à l’Assemblée Nationale pour ouvrir le débat parlementaire sur la corrida.

Le but de ces textes est la suppression de l’autorisation de commettre des sévices graves sur les animaux au nom d’une “tradition locale ininterrompue” (alinéa 7 de l’article 521-1 du Code pénal).

Le Collectif “PROTégeons les Enfants des Corridas” et des psychanalystes redoutent chez le jeune spectateur les conséquences suivantes :

  1. Des effets traumatiques : La réaction normale d’un enfant à la vue d’un animal saignant sous les coups d’un homme est toujours au départ une réaction de rejet, de gêne, et de peur,
  2. Une accoutumance à la violence : Les adultes qui emmènent des enfants à des corridas les entraînent qu’on le veuille ou non à une forme de violence très crue, réelle et non pas fictive même si elle est circonscrite à l’arène,
  3. Une fragilisation du sens moral : On constate abondamment que bien des difficultés dont souffre notre société ont pour racine des incohérences du système de règles de l’individu. Il semble difficile d’apprendre à nos enfants, dans les écoles et dans les familles, que la violence est condamnable et qu’on ne doit pas faire souffrir les autres êtres,
  4. Une perturbation des valeurs : Il n’est pas anodin de présenter à des enfants le spectacle de la souffrance, du sang et de la mort en le justifiant par une valeur esthétique, qui primerait donc sur tous les autres aspects, en le légitimant par une tradition, qui devrait donc l’emporter sur tout autre type de considération, en l’associant à une identité culturelle, alors même que l’enfant est en quête de modèles identificatoires.

C'est pour ces raisons que j'ai signé le manifeste pour que le spectacle de la corrida, ainsi que l'entraînement à sa pratique, ne soient plus autorisés aux moins de seize ans.

>>> signer la pétition

 

 

Lu 95 fois Dernière modification le mardi, 16 avril 2019 19:45