Dernières Infos !



06 avril 2018 : Visite de Nicolas Hulot, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Nicolas Hulot était parmi nous ce vendredi. Invité au 37ème congrès des Réserves Naturelles de France qui se déroulait à Ronce-les-Bains, il a rappelé lors de son discours, qu’il avait entamé une série d’échanges avec les acteurs français de la biodiversité afin de préparer un Plan Biodiversité qui sera présenté aux français avant l’été.
Pour  le ministre : « Les réserves naturelles sont les jardins de la nature. Leurs gestionnaires sont à l’écoute du vivant, ils sont aussi les témoins de l’effondrement silencieux des oiseaux, de la disparition des insectes et du changement climatique. Je suis venu les écouter, pour construire avec eux des solutions pour inverser la tendance, pour que notre pays se réconcilie avec la nature ».
 
L’élaboration de ce Plan biodiversité s’inscrit dans un contexte où la France se place au cœur de l’agenda international en matière de biodiversité. Paris accueillera en effet en 2019 la séance plénière de la Plateforme Intergouvernementale sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (IPBES) ainsi que le G7 environnement, qui sera l’occasion de mobiliser les plus grandes puissances économiques sur les enjeux de biodiversité. La France s’est aussi portée candidate pour accueillir en 2020 à Marseille, le Congrès mondial de la Nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), afin d’en faire un évènement majeur de mobilisation de la société civile. La réponse est  prévue en mai prochain.
 
Le ministre a  par ailleurs visité dans la journée deux sites remarquables et  emblématiques de la préservation de la biodiversité :
  • la Station de Lagunage de Rochefort, lieu unique en Europe de traitement écologique des eaux usées, et d'accueil des oiseaux migrateurs, géré par la LPO et le Conservatoire du Littoral.
  • le site de la tour Broue à Saint-Sornin où Jean-Marie Gilardeau a présenté de la réhabilitation du canal de Broue, lauréate de l’appel à projet de la stratégie nationale de la biodiversité, présentation de l’expérimentation nationale de projets territoriaux durables pour le soutien de l’élevage en milieux humides.


03 avril 2018 : Question Orale Sans Débat (QOSD) concernant la réglementation des dispositifs de ridelles sur les véhicules lourds.

>>> Lire la vidéo


27 mars 2018 : Rochefort est retenue dans le cadre du plan “Action Cœur de Ville” par le Gouvernement

C’est chose faite, Rochefort est retenue dans le cadre du plan “Action Cœur de Ville” par le Gouvernement d’Emmanuel Macron. Cela permettra à notre ville sur la durée du quinquennat de donner une nouvelle place à Rochefort dans les priorités du pays. Rochefort demain sera créatrice de valeurs, elle sera renforcée dans son rôle de ville régionale, dans ses fonctions de centralité et de rayonnement éducatif, culturel, médical, patrimonial, économique et commercial. C’est l’objectif de plan.

>>> Accéder à la brochure "Action Coeur de Ville" éditée par le ministère de la Cohésion des Territoires

>>> Communiqué de presse du 27 mars 2018


27 mars 2018 : Chèque énergie - Contre la précarité énergétique, une "aide sociale et solidaire, simple et efficiente" pour 4 millions de ménages modestes

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie pour aider les ménages les plus vulnérables.

  • A partir d’aujourd’hui et tout au long du mois d’avril, près de 4 millions de ménages le recevront automatiquement par voie postale, par un courrier officiel de l’État.
  • Il pourra être utilisé pour payer les factures d’énergie, quel que soit leur moyen de chauffage (gaz, électricité, fioul, bois,...), mais aussi, et c’est nouveau, pour financer des travaux de rénovation énergétique.
  • Il est calculé en fonction de deux critères simples : le niveau de revenu et la composition du ménage. Le plafond de revenu fiscal de référence est de 16 170 € pour un couple avec deux enfants, et de 7700 € pour une personne seule.
  • Le montant moyen est de 150€/an. Il s’échelonne de 48€ à 227€ de façon progressive : l’aide est plus élevée pour les ménages les plus en difficulté. En 2019, il sera revalorisé de 50€ pour atteindre 200€ en moyenne par ménage et par an.
  • C’est un dispositif plus juste que les tarifs sociaux, qui entraînaient un traitement inéquitable selon le mode de chauffage (l’aide pouvant varier du simple au triple) et n’étaient pas perçus par une proportion significative des potentiels bénéficiaires.
  • Contrairement au système des tarifs sociaux, il n’y a aucune démarche à faire pour le recevoir. Il sera envoyé automatiquement par voie postale aux personnes éligibles.
  • Le dispositif a été expérimenté avec succès depuis deux ans dans 4 départements pilotes (Ardèche, Aveyron, Côtes d’Armor, Pas-de-Calais).
  • Le ministère de la Transition écologique et solidaire a mis en place un simulateur permettant à chacun de vérifier son éligibilité au chèque énergie, et d’en connaître le montant.
  • « Notre ambition pendant ces semaines de distribution : faire connaître le dispositif au plus grand nombre. Le ministère lance une campagne de communication à destination de tous les bénéficiaires mais aussi des professionnels qui sont au plus près de ces ménages les plus modestes. » (N. Hulot, ibid.)

>>> En savoir plus sur le chèque énergie

>>> Télécharger la brochure

>>> Vérifier son éligibilité

En ce qui concerne la Charente-Maritime, et selon le calendrier prévisionnel, les chèques énergies seront envoyés entre le 23 et le 28 avril.


21 mars 2018 : Questions au Gouvernement

En à peine 15 ans, un tiers des oiseaux a disparu en France selon deux études scientifiques. J'ai alerté Nicolas Hulot, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire sur cette situation et l'interroge sur les moyens de reconquérir la biodiversité.

>>> Lire la vidéo


8 mars 2018 : journée internationale des droits des femmes

Dans mes fonctions de représentation de la nation, je me suis engagée pour l’égalité femmes/hommes. Depuis le début de la législature en juin dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec beaucoup d’entre vous : femmes, hommes, citoyen(ne)s, élu(e)s, personnes issues du monde associatif, autorités, créateurs et créatrices de structures ou d’entreprises, parents… etc… Et j’ai pu mesurer tout l’engagement, parfois le combat, de certains et certaines d’entre vous dans leurs actions au quotidien.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, je souhaite revenir sur le portrait de quelques-unes de ces femmes emblématiques.

>>> Télécharger le dossier de presse


Mars 2018

5ème plan de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes (2017-2019)

Ce plan traduit la détermination sans relâche de l'Etat pour permettre à toutes les femmes victimes de violences, d’accéder à leur droit d’être protégées et accompagnées, pour sortir des violences et se reconstruire. Pour en savoir plus sur ce plan, rendez-vous dans sur la page Egalité Femmes-Hommes du blog.

>>> en savoir plus sur ce plan


28 février 2018

Pour une liberté républicaine : le choix de sa fin de vie

« On ne meurt pas bien en France ». Aujourd’hui, l’offre de soins palliatifs ne satisfait pas à la multiplicité des situations individuelles et des souffrances des personnes en fin de vie. Des souffrances accentuées par l’impossibilité pour chacun de « choisir sa fin de vie ». Tribune cosignée par Frédérique Tuffnell du collectif des 156 députés issus d'horizons divers, parue dans Le Monde du 28 février.

 

6 février 2018

Je suis heureuse d’être nommée Présidente du groupe d’études " Eau et Biodiversité" avec une quinzaine de membres. À suivre !

Qu'est-ce qu'un groupe d'études ?

Parmi les nombreux moyens dont les députés disposent pour obtenir les informations nécessaires à l’exercice de leur mandat, on compte les groupes d’études constitués entre députés pour suivre des questions spécifiques, qu’elles soient de nature politique, économique, sociale ou internationale. Ces instances n’interviennent pas directement dans la procédure législative. Leur mission est d’assurer une veille juridique et technique sur des questions trop spécialisées pour faire l’objet d’un examen suivi par les commissions permanentes (problématique, secteur d’activité…). Les groupes d’études sont également le lieu de discussions et d’échanges irremplaçables entre députés de tous bords.

Bénéficiant d’une grande souplesse de fonctionnement, les groupes d’études développent des activités très diverses : auditions de membres du gouvernement, de responsables de l’administration, de personnalités du secteur concerné (dirigeants d’entreprises, représentants de fédérations professionnelles ou de syndicats, responsables d’associations…), visites de sites ou d’entreprises, participation à des manifestations extérieures à l’Assemblée (colloques, salons professionnels…).


6 février 2018

Les groupes d’amitié de l’Assemblée nationale regroupent les députés qui ont un intérêt particulier pour un pays étranger. Leur but premier est de tisser des liens entre parlementaires français et étrangers. Je fais partie du groupe d'amitié France-Inde. A cette occasion, une soirée a été célébrée autour de l'ambassadeur d'Inde, Monsieur Vinay Mohan Kwatra.


Jeudi 1er février 2018

La proposition de loi constitutionnelle de la France Insoumise proposait de faire entrer dans la constitution un droit fondamental et inaliénable d’accès à l’eau. Or, ce n’est malheureusement pas en adossant un principe à la Constitution que nous créerons concrètement plus de droits pour nos concitoyens. Ces droits sont, en partie, déjà garantis dans notre corpus législatif, par la loi Brottes (interdiction des coupures d’eau pour cause de factures impayées) et par le code de  l’environnement qui précise : « l’eau fait partie du patrimoine commun de la nation […] l’eau appartient à tous et chaque personne physique, pour son alimentation et son hygiène, a le droit d’accéder à l’eau potable ».

La proposition de loi imposait aussi que l’approvisionnement en eau et son assainissement, soient assurés exclusivement par l’Etat ou les collectivités en régie directe, au mépris du principe de libre administration des collectivités territoriales.

Pour ces raisons, une motion de rejet a été proposée et votée. Les échanges sur cette question, d’importance majeur, ne sont pas pour autant enterrés. Des groupes de réflexions transpartisans existent sur le sujet à l’Assemblée. Les assises de l’eau, qui arrivent, seront l’occasion de travailler sur des propositions concrètes permettant de progresser vers une plus grande équité dans l’accès à la ressource en eau.

>>> Télécharger le discours
>>> Lire la vidéo


Janvier 2018

Nous annonçons le lancement en juin prochain,
sur la 2ème circonscription de Charente-Maritime


Janvier 2018

L'école La Courbe d'Aytré a été sélectionnée pour participer à l'opération "Parlement des Enfants", dont le thème est Protection de la Biodiversité. C'est avec grand plaisir que j'accompagne cette classe de CM2 dans leur démarche d'une proposition de loi.

>>> cliquez sur l'image pour accéder au contenu


Janvier 2018

Je vous souhaite, avec mes collaborateurs, une bonne année. Meilleurs voeux de santé, bonheur et prospérité. Que 2018 soit la concrétisation de tous vos projets.
 
"La vie est naturellement une vallée de larmes. Elle est aussi une vallée de roses".
Jean d'Ormesson
 

Vendredi 19 janvier

Vendredi 19 janvier, c'est avec un immense plaisir que j'ai présenté mes voeux au FORUM DES MARAIS à Rochefort, avec mon équipe.

2017 fût une année très riche, nous avons ouvert il y a tout juste 6 mois la XVème législature de l’Assemblée Nationale. Nous avons tous travaillé au changement et voté des textes importants : la ratification des ordonnances sur le dialogue social, la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, la loi des finances, la loi sur la fin de l’exploitation des hydrocarbures portée par la commission dans laquelle je siège, celle du Développement Durable et l'Aménagement du Territoire.

Nous entamons une année 2018 aussi riche de grandes réformes, car comme l’a dit Emmanuel Macron, la victoire du mois de mai dernier oblige à travailler pour faire avancer le pays fort et vite avec un réel niveau d’exigence. Mon travail à l’assemblée va continuer à un rythme effréné, que ce soit en auditions, en commissions ou en séances. Je continue aussi à participer aux groupes de travail sur le tourisme, la fiscalité écologique, le trait de côte, et je fais partie également du groupe d’amitié France-Inde.

Je voudrais exprimer toute ma fierté de siéger à l’Assemblée Nationale, auprès des membres du gouvernement et du Premier Ministre.

Je vous affirme qu’un vent nouveau souffle sur la France et l’Europe. Le dynamisme et l’envie de changement est présent dans nos territoires : dans nos villes moyennes et rurales où se développent des initiatives formidables, que ce soit dans l’innovation, la recherche, la solidarité et l’économie circulaire. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle transformation de notre pays : un pays moderne et européen. Pour cela nous avons besoin que chacun d’entre nous trouve une qualité de vie dans le centre de nos campagnes par la sécurité, la santé, la proximité des services publics et le devoir écologique transversal. Il nous faut construire notre territoire de demain tout en accompagnant tous les acteurs publics, les collectivités locales, les associations, les entreprises.

C’est dans cet état d’esprit que je m’achemine vers 2018 en portant pour notre circonscription les projets majeurs pour le développement territorial. Pour cela mon engagement est total, avec mon équipe Younès Biar mon député suppléant, Thierry Chennevière et Damien Kitmacher, mes assistants parlementaires, et Nelly Placier, collaboratrice et assistante à la permanence. Je m’attache à être à l’écoute des difficultés de nos concitoyens, et à faire avancer les dossiers majeurs comme par exemple la voie expresse entre Rochefort et La Rochelle, et d’Usseau à Fontenay-le-Comte. Je rappelle aussi le travail réalisé sur le tour de France de l’égalité femmes-hommes.

Aussi en 2018, la biodiversité sera un thème majeur afin de sensibiliser les acteurs locaux, et je lancerai des débats sur l’environnement et la reconquête de la biodiversité car notre circonscription est fragile, notre littoral et les zones humides sont des espaces sensibles.

Notre méthode de travail est basée sur la co-construction avec tous les acteurs publics et privés, et avec vous, mes chers concitoyens de Charente-Maritime.

Je vous souhaite un vent d’optimisme. Je vous remercie sincèrement de votre soutien, de votre confiance, et vous adresse mes vœux les plus chaleureux.


Depuis le 18 juin dernier où vous m'avez confié ce mandat parlementaire, je suis heureuse de vous donner quelques nouvelles de ces premiers mois à l'Assemblée Nationale et en circonscription. Lire La Lettre de la Députée >>>


Frédérique Tuffnell
Députée de la 2ème circonscription
de Charente-Maritime

Mon parcours professionnel :

Diplômée d'une maîtrise de Sciences de Gestion de l'IAE de Rennes, j'ai commencé ma carrière dans le groupe de la Caisse des Dépôts et Consignations : d'abord en SEM d'Aménagement du Territoire en Bretagne pendant 10 ans, et ensuite à la Direction des Affaires Bancaires et Financières de la Caisse des Dépôts. Lire la suite >>>


Mon équipe :

Younès Biar

Député Suppléant
2ème circonscription


Damien Kitmacher

Assistant Parlementaire
à l'Assemblée Nationale


Thierry Chennevière

Assistant Parlementaire
en circonscription


Nelly Placier

Assistante administrative
en circonscription